Vous êtes ici

Conseils de lecture

Publié le

23/12/2020 - 15:47

C’est les vacances de fin d’année. Quoi de mieux, par ce froid, que de s’installer sous la couette, un livre à la main. Pour l’occasion, les équipes du Pôle culturel Saint-Vaast, Verlaine et Ronville vous donnent quelques conseils de lecture, histoire de bien entamer l’année 2021 !

Il est des hommes qui se perdront toujours, de Rebecca Lighieri

« L’espérance de vie de l’amour, c’est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c’est l’enfance, quand elle s’est mal passée. »

Un livre d’une grande densité, un roman social et psychologique percutant où tout sonne juste. L’auteure écrit une histoire sombre et fait le portrait sans concessions d’une France en perte de repères dans une cité déshéritée, une cité des laissés pour compte, une cité où les enfants se construisent en marge de la société. Un roman éblouissant et noir.

          

Nos espérances, d’Anna Hope

Dernier roman d’Anna Hope. A travers un trio de femmes, Hannah, Cate et Lissa, entre amitiés et riva- lités, Anne Hoppe se demande très justement si nos espérances résistent au temps. Très beau roman sur les illusions perdues !

          

Le pays des autres, de Leïla Slimani

Plongée dans le Maroc des années 50

Slimani nous embarque au Maroc, dans son dernier roman, à la sortie de la seconde Guerre Mondiale. Mathilde est alsacienne et mariée à Amine, soldat marocain. Le roman raconte l’installation du couple, puis le quotidien de la famille sur fond d’indépendance du pays. Sont évoqués la société marocaine, les rites, les valeurs mais aussi les désirs de liberté d’une femme française dans son nouveau pays d’adoption.

          

Du bleu dans la nuit, Jean-Charles Chapuzet – Marchialy (2020)

Jarnac, 2004. Une petite fille est enlevée au pied de son immeuble.
L’enquête dure précisément 25 heures et ce livre la retrace dans ses moindres détails.

Tiré d’un fait divers, le ton de ce roman policier fait toute la différence.
Enquête dans l’enquête, l’auteur est journaliste et, par son travail pour retrouver les enquêteurs, les parents du coupable, son entourage, se rendre sur les lieux... le récit se construit.

Vrai polar, entre documentaire et fiction, ce roman est passionnant de bout en bout.

          

Suiza, par Bénédicte Belpois, Gallimard-2019 (Suisse)

Une passion torride. Forte. Instantanée. Pulsionnelle. Le premier roman de la franco-suisse Bénédicte Belpois dégage un amour fou, intense en plein coeur d’une Galice aride. Dans une écriture vive, charnelle. Bouillantissime. Brillantissime.

Sélection Prix Assises du livre de la médiathèque Verlaine 2019-2020

          

L’île, de Sigridur Hagalin Björnsdottir, Gaïa édtitions (Islande-2019)

Un réveil hypnotique. Où se lève un matin en Islande un jour apocalyptique. Les bateaux ne reviennent pas. Les avions ont disparu. Les télécommunications sont totalement coupées. Panne temporaire ? Piratage informatique ? Personne ne sait. Style vif. Chapitres courts. Documents chiffrés. Sigridur Hagalin Björnsdottir signe un premier roman tendu, corrosif qui nous interroge grandement sur les tentations de repli nationaliste. Brillant.

Ajouter un commentaire

contact

Contactez-nous

Une question, remarque, ou suggestion ?
Ecrivez-nous !

Envoyez-nous un message

Mairie d'Arras

Place Guy Mollet
BP 70913 - 62022 ARRAS Cedex

Du lundi au vendredi :
8h-12h15 et 13h45-17h (18h le mercredi)
Le Service Etat Civil est fermé le jeudi matin
 

Allo Mairie
Votre Mairie joignable
7J/7 - 24H/24

Renseignements, démarches administratives, propreté, voirie, éclairage public, incivilités, dégraffitage